Ouvrages parus chez Carnets Nord

Franck Pavloff

Franck Pavloff

Franck Pavloff est l’auteur de nombreux romans, dont Le Pont de Ran-Mositar (Prix France Télévisons 2005) et Matin brun (un million d’exemplaires vendus).

Franck Pavloff répond au questionnaire de Proust

Ma vertu préférée celle que l’on transgresse

Le principal trait de mon caractère trait de feu

La qualité que je préfère chez les hommes le silence

La qualité que je préfère chez les femmes le silence et le silence

Mon principal défaut trop de silence

Ma principale qualité juste ce qu’il faut de silence

Ce que j’apprécie le plus chez mes amis les regards échangés

Mon occupation préférée piloter un ULM

Mon rêve de bonheur me poser sur un nuage blanc

Quel serait mon plus grand malheur ? crever le nuage blanc

À part moi -même qui voudrais-je être ? le même avec des ailes

Où aimerais-je vivre ? sur le nuage où sont ceux qui me manquent

La couleur que je préfère les transparences

La fleur que j’aime l’orchidée Embreea à fleurs mauves

L’oiseau que je préfère le colibri à gorge améthyste

Mes auteurs favoris en prose Tourgueniev, Melville

Mes poètes préférés Pablo Neruda

Mes héros dans la fiction Volgaï, Schwara, Tchaka…

Mes héroïnes favorites dans la fiction elles se meurent d’amour

Mes compositeurs préférés Chopin, Janacek

Mes peintres préférés Nicolas de Staël, Sonia Delaunay

Mes héros dans la vie réelle un jour mon tour viendra

Mes héroïnes préférées dans la vie réelle elles s’échappent du réel

Mes héros dans l’histoire laissons-les se reposer

Ma nourriture et boisson préférée fruits, jus de fruits

Ce que je déteste par-dessus tout les questionnaires

Le personnage historique que je n’aime pas celui qu’on m’obligerait à aimer

Les faits historiques que je méprise le plus ceux que l’on célèbre

Le fait militaire que j’estime le plus la retraite, la débandade

La réforme que j’estime le plus celle de l’orthographe

Le don de la nature que je voudrais avoir j’ai ce qu’il faut, merci

Comment j’aimerais mourir dans les bras de celle qui aimerait mourir dans les miens

L’état présent de mon esprit assez bon mais à contrôler régulièrement

La faute qui m’inspire le plus d’indulgence celle qui vous fait rougir

Ma devise « il y a plus de plaisir à poursuivre la vérité qu’à l’atteindre »