Ouvrages parus chez Carnets Nord

Tomás González

« Le secret le mieux gardé de la littérature colombienne » : voilà comment Tomás González était présenté dans son pays en 2006. Il y est, depuis, largement commenté et reconnu.

Né en 1950 à Medellín, il a étudié la philosophie, a été barman dans une discothèque à Bogotá, passé trois ans à Miami dans une boutique de vélos, puis seize à New York comme traducteur. Il vit aujourd’hui, avec sa femme, dans une ferme à la campagne, à deux heures de route de Bogotá.

Il est l’auteur de six livres aux éditions Norma : Primero estaba el mar (publié pour la première fois en 1983), Para antes del olvido (1987), El rey del Honka-Monka (1995), Manglares (1997), La historia de Horacio (2000), Los caballitos del diablo (2003). Le septième, Abraham entre bandidos, sera prochainement publié aux éditions Alfaguara qui réédite du même coup tous ses livres.

Il est traduit en Allemagne (chez Fischer), en Autriche et en Suisse (chez Edition 8).