Revue de presse

"Le nouveau roman de Richard Morgiève est une gifle salutaire assénée à cette insupportable littérature du "vivre ensemble", qui voudrait nous faire croire que les cicatrices se referment à jamais avec une épaisse couche de bons sentiments. [...] Un étourdissant ballet de personnages, à la fois modernes et comme sortis d'un roman de Zola." L'Alsace, 3 janvier 2014.

"Boy joue dangereusement, elle est réelle, un peu en miettes, farouche mais combattante. Bill, le hacker de la mort, ne joue pas, il poursuit et le sang coule. Magnifique et éprouvant ; un grand roman noir." Librairie Passages, Lyon

"Avec ce roman noir fantasmé, course-poursuite pour western contemporain, [...] Richard Morgiève compose une étonnante divagation qui attrape le lecteur et le secoue en tous sens. [...] Il nous propose une épopée d'aujourd'hui, un conte moderne désenchanté." Lire, février 2014.

"Un délice de jardin littéraire." Libération, 16 janvier 2014.

"Les phrases sont tranchantes, nerveuses comme un combat de boxe. La peur et le désir palpitent à chaque ligne. Morgiève capte l'époque, sa violence, ses musiques jetables et les parfums hors de prix que reconnaît l'héroïne dès le premier effluve." L'humanité, 23 janvier 2014.

Autres ouvrages de Richard Morgiève parus chez Carnets Nord

Richard Morgiève

Boy

Parution : jeudi 2 janvier 2014
ISBN : 9782355361180
288 pages
18 €

Après United Colors of crime, salué par la critique, Richard Morgiève poursuit avec Boy l’exploration des thèmes qui le hantent : l’amour, l’honneur, le courage, la rencontre avec l’autre.

« Une panne d’électricité éteint la ville devant eux. À chaque mètre qu’ils font, la lumière recule. Les rues s’enlisent lentement dans l’obscurité, les passants semblent sortir de rien. De temps en temps une enseigne lumineuse résiste, notamment cet Oasis Kaboul jaune et orange, vert. Les phares des voitures entretiennent une illusion, celle d’un monde à la merci de l’homme, un monde sécurisé. Mais le monde n’existe pas, songe Boy. On l’invente pour ne pas crier, ne pas se percer les tympans. »

Une histoire d’amour, comme toujours chez Morgiève : amour-haine pour un père-voyou, amour-haine pour la lâcheté, amour-haine pour soi-même – mais quoi de plus proche de l’amour que la haine ? L’amour de Boy est à la hauteur de ses impossibilités. Elle ne sait pas qui elle est. Elle cherche désespérément l’amour d’un, d’une autre. Roman tragique aux allures de thriller, roman épique sur décor sanglant du monde d’aujourd’hui. Roman sexuel, noir, où les fantasmes se disent à chaque page.

 

Sélection du Grand Prix RTL-Lire 2014

Sélection du Prix Orange du Livre 2014

 

Richard Morgiève

Richard Morgiève

Richard Morgiève a écrit une trentaine de romans dont Un petit homme de dos et Vertig (Prix Wepler 2005).

Fiche complète de Richard Morgiève

Richard Morgiève répond au questionnaire de Proust