Bonnes feuilles

Philippe Descola

Cultures

Parution : jeudi 26 octobre 2017
ISBN : 9782355362675
112 pages
8,50 €

« En matière de football, chez les Achuar, en Amazonie, il ne s’agit pas du tout que l’un des camps triomphe sur l’autre. Comme dans de nombreuses sociétés non modernes, ce qui compte, c’est le jeu en soi, capturer la balle et marquer un but. Et qu’il n’y ait pas d’inégalité au terme du jeu. »

Philippe Descola, grande figure de l’anthropologie contemporaine française, interroge notre rapport au sport et au jeu au regard de la pratique qu’en ont les sociétés primitives, notamment chez les Amérindiens qu’il a longuement étudiés.
Il analyse le modèle occidental du sport de compétition qui s’est imposé au reste du monde et qui porte en lui inégalités, individualisme et sentiment national exacerbés, tout en créant un certain sens du commun. Dans la lignée de la réflexion qu’il a menée sur le dualisme nature-culture, il s’empare de la question de l’hybridation de l’homme et de la machine. Et il réfléchit à la place qu’aurait le sport dans « l’universel de la relation » auquel il aspire.

Philippe Descola

Philippe Descola

Philippe Descola est anthropologue, professeur au Collège de France depuis 2000 dans la chaire d’anthropologie de la nature et directeur d’études à l’EHESS.

Fiche complète de Philippe Descola