Revue de presse

"Son atypique et enlevé portrait de famille vaut le détour." Livres Hebdo, 14 septembre 2012.

"Intense, profond, vertigineux. Une grande voix des lettres colombiennes." Nils Ahl, Le Monde des livres, 25 octobre 2012

"Avec Juan Gabriel Vasquez, il est l'un des meilleurs représentants de la littérature colombienne d'aujourd'hui." La liberté, 15 décembre 2012.

Autres ouvrages de Tomás González parus chez Carnets Nord

Tomás González

L’histoire d’Horacio

Parution : thursday 27 September 2012
ISBN : 9782355360626
224 pages
17 €

À 46 ans, Horacio vit modestement dans un village colombien avec sa femme, ses sept enfants, et non loin de ses frères. Entre les belles-sœurs, les filles, les cousines, la gente féminine règne sur sa maison. Les réunions de famille sont nombreuses, gaies, tendues, bruyantes. Mais l’amour circule.

Horacio a quelques passions : les antiquités, dont il est censé faire le commerce pour vivre, mais qu’il entasse dans son hangar. Ses deux vaches, ainsi que les veaux qu’elles portent. La cigarette, qui accompagne ses journées. Une Volkswagen qu’il est parvenu à s’acheter sans savoir qu’elle était volée, et qu’il bichonne. Les courses de chevaux. Sa femme.

Mais Horacio a surtout une obsession : la mort, qui diffuse une tension, une pesanteur sur le moindre événement du quotidien. Incapable de gérer ses émotions, il bascule sans cesse d’un extrême à l’autre. La joie de vivre et l’angoisse de mourir se côtoient sans cesse, épuisant son cœur qui finit par lâcher.

L’histoire d’Horacio est celle d’un homme trop sensible pour supporter la vie. C’est un livre qui aborde de façon originale un sujet risqué mais crucial : comment vivre, comment supporter la joie, la beauté, l’amour, la souffrance, quand on sait que la mort nous attend ? Horacio est un personnage qui marque le lecteur car il est comme le paroxysme d’une peur intime que nous connaissons tous.

 

Traduit de l’espagnol (colombien) par Delphine Valentin.

 

Ce que les libraires en pensent : retrouvez le coup de coeur de Grégoire, de la librairie Obliques (Auxerre) sur http://www.librairie-obliques.fr/item.php?id=9782355360626

 

 

 

Tomás González

« Le secret le mieux gardé de la littérature colombienne » : voilà comment Tomás González était présenté dans son pays en 2006. Il y est, depuis, largement commenté et reconnu.

Né en 1950 à Medellín, il a étudié la philosophie, a été barman dans une discothèque à Bogotá, passé trois ans à Miami dans une boutique de vélos, puis seize à New York comme traducteur. Il vit aujourd’hui, avec sa femme, dans une ferme à la campagne, à deux heures de route de Bogotá.

Fiche complète de Tomás González