Revue de presse

« Fin, cultivé, échevelé, aux multiples rebondissements, c’est le polar de ce début d’année. » Christophe Dupuis, Page, janvier 2012.

« Un ovni littéraire. » VSD, décembre 2011/janvier 2012.

« C’est farfelu à souhait. Avec des digressions ironiques qui accentuent la dimension insolite de l’ensemble. » M le Magazine du Monde, janvier 2012.

"Steinfest, roi du thriller loufoque, signe ici son oeuvre la plus aboutie." Challenges, 12 juillet 2012

Autres ouvrages de Heinrich Steinfest parus chez Carnets Nord

Heinrich Steinfest

Le onzième pion

Parution : thursday 5 January 2012
ISBN : 9782355360572
416 pages
20 €

Georg Stransky dîne tranquillement avec femme et enfant dans sa maison de banlieue lorsqu’un étrange projectile perturbe ce moment de paix : une pomme brise une vitre et finit sa course sous la table. Un incident vite oublié, si ce n’est qu’au matin, Georg a disparu. Pour Lilli Steinbeck, spécialiste des questions d’enlèvement, cette mise en scène n’est pas nouvelle. Sept hommes ont déjà disparu dans des circonstances similaires, avant d’être retrouvés morts aux quatre coins du monde, bien loin de leur Allemagne natale. Rien ne semble les relier, à part un passage à Athènes. C’est donc là que commence l’étrange enquête de Lilli Steinbeck, femme de pouvoir, attirante malgré son nez déformé, qui se couche tous les soirs à 21 h et fonctionne à l’intuition, dans la vie comme dans ses investigations.

Le début d’une course étonnante, de Sanaa à l’île Saint-Paul, de la Namibie à la Forêt noire, pour ramener Georg Stransky à la maison. C’est dans un étrange jeu d’échecs, où les pions sont des figurines de Batman, que doivent évoluer Lilli Steinbeck et ses acolytes : un détective grec obèse qui semble pourtant invincible, un tueur à gages finlandais passé à l’ennemi, et un zoologue plus intéressé par la découverte d’une espèce présumée disparue de dodo que par sa propre survie… Une pièce de théâtre grotesque, qui se terminera peut-être par la mort.

Traduit de l’allemand (Autriche) par Corinna Gepner.

Ce que les libraires en pensent : retrouvez le coup de coeur de Charybde (Paris) : http://www.charybde.fr/heinrich-steinfest/le-onzieme-pion

Et l’avis de Christelle, de la librairie Siloé-Saint-Paul : "Une histoire surprenante, peu comparable à ce que j’ai déjà pu lire en matière de policier."

Heinrich Steinfest

Heinrich Steinfest

Né en Australie en 1961, d’origine autrichienne mais vivant à Stuttgart, Heinrich Steinfest est considéré outre-Rhin comme un auteur culte, quatre fois lauréat du prix du roman policier allemand.