Comment les chiens ont-ils été domestiqués ?

Bien qu’il ne soit pas l’animal le plus domestiqué (c’est la poule qui occupe la première place), le chien allègrement surnommé « le compagnon de l’Homme » est à nos côtés depuis plus de 30 000 ans. Ce qui en fait l’espèce domestiquée la plus ancienne. Mais pourquoi le chien est-il un des animaux les plus domestiqués ?

Avant tout, faire la distinction entre le chien et le loup

Seriez-vous surpris si l’on vous disait que les chiens sont des descendants des loups ?

Des chercheurs se sont interrogés sur l’origine du chien et sur l’espèce la plus proche de ce premier : loup ou coyote ? Finalement, il semblerait que ce soit le loup qui soit l’ancêtre le plus proche du chien.

Alors, certes, le chien descend du loup. Mais pas n’importe lequel ! En effet, certaines populations de loups ont pu être domestiquées tandis que d’autres non. De ce fait, en vivant au côté des hommes, certains loups ont changé leur comportement voir même l’ont inversé.

En effet, il y a des milliers d’années, les Hommes ont commencé à sélectionner des loups pour en faire des bêtes dociles pour défendre leurs campements. Il s’agissait alors des prémices du chien. Malheureusement, la première lignée de chien n’a pas survécu à l’ère glaciaire. L’Homme a alors dû apprivoiser de nouveau le loup il y a 15 000 ans pour en arriver au stade où nous en sommes aujourd’hui.

Il existerait près de 342 races de chiens dans le monde

Aujourd’hui, on reconnaît près de 342 races de chiens dans le monde. Chacune d’entre elles ayant leurs propres spécificités :

  • adaptées à la chasse,
  • idéales pour garder des troupeaux,
  • ou bien juste parfaite pour les avoir près de soi au quotidien.

Sur le dernier point, c’est notamment le cas des races plus petites et généralement plus mignonnes.

Comment avons-nous réussi à domestiquer ce qui était au départ des loups ?

Gros plan sur un loup

L’Homme et le loup se partagent les mêmes territoires depuis des milliers d’années. Nous sommes tous deux des chasseurs de tailles moyenne et la plupart de nos proies sont les mêmes que celles du loup (moutons, biche, sangliers…). Qui plus est, le loup dispose d’énormément de similarité avec l’Humain. Que ce soit par leur hiérarchie sociale ou par le fait qu’ils aient un langage interne spécifique (chaque meute à ses propres codes).

Finalement, au fil du temps, ces points communs ont permis de rapprocher les espèces leur permettant de créer des interactions au fil du temps.

Le chien : meilleur ami de l’Homme

Pourquoi dit-on que le chien est le meilleur ami de l’Homme ? Est-ce qu’il y a une relation avec sa domestication ancestrale ? La réponse est en partie oui.

Comme dit précédemment, le chien est est le premier animal à avoir été domestiqué par les humains. Avec le temps, les loups se sont transformés en chiens et ces derniers ont établi une relation de confiance avec nous, les humains. C’est notamment par leurs rôles de gardiens de troupeau, de chasseurs ou de gardiens de maison que cette relation s’est établie. Au fil des siècles et en partageant tous les moments de notre vie, le chien a acquis ce titre de « meilleur ami de l’homme » qui est assez représentatif de la relation que l’on peut avoir avec nos chiens.

Mais le chien n’est pas le seul à avoir ce titre ! Le cheval, domestiqué il y a près de 5 500 ans au Kazakhstan a aussi récupéré ce titre.

Qu’est-ce qui différencie le chien du loup aujourd’hui ?

Génétiquement, la différence entre le loup et le chien est minimale (seulement 0,2 %). En revanche, physiquement, mentalement et à travers le comportement un écart s’est creusé. Il suffit de comparer un chihuahua avec un loup et la différence est tout de suite flagrante !

En étant domestiqué, le cerveau du chien a rétréci de près d’un tiers par rapport à celui du loup. On explique ce rétrécissement par le fait que les loups ont survécu à des conditions bien plus extrêmes que les chiens.

Côté comportement, les loups vivent en meute avec un Alpha qui dirige la meute. Au sein de la meute, seul l’Alpha se reproduit et ceci une fois par an. De son côté, le chien lui s’accouple deux à trois fois par an en fonction du cycle de la femelle.

Enfin, côté communication, les loups disposent de près de 75 expressions différentes contre un maximum de 43 chez le chien (pour le Malamute de l’Alaska précisément).

L’évolution du chien au côté de l’Homme a donc entraîné de grandes modifications dans son comportement initial en le rendant bien plus docile et beaucoup plus amical avec notre espèce.

About The Author