Le masque, nouvel accessoire de mode ?

Alors que ce sujet faisait polémique dans les médias français il y a peu, les masques sont aujourd’hui partie prenante du quotidien de chacun. Nous l’avons tellement adopté que nous allons même jusqu’à le considérer au-delà de son intérêt sanitaire. Et oui, le masque est désormais un véritable accessoire de mode pour de plus en plus de gens !

Loin d’être dupes, les professionnels du marketing en ont profité pour renflouer leurs tiroirs en temps de crise. Un petit tour de ce nouvel accessoire.

Le masque est entré dans les mœurs

La crise sanitaire emmenée par cette pandémie mondiale crée tout un tas de sujets communs à toute la population. L’un d’entre eux est celui des masques (l’autre est le télétravail). En effet, beaucoup de questions ont agité les esprits durant ces temps particuliers. Les masques sont-ils utiles en dehors du milieu hospitalier ? La France a-t-elle été en pénurie de masques contrairement à ce que prétend le président ?

Outre les questions polémiques et politiques, d’autres d’un ordre pratique ont aussi émergées. Tous les masques sont-ils conformes ? Mieux vaut les prendre jetables ou réutilisables ? Y a-t-il besoin d’en acheter ou sont-ils fournis par la ville ?

Aussi, certains perçoivent les masques comme un accessoire handicapant. D’autres, par contre, les ont complètement intégrés. Depuis le début de la crise, nombreux sont ceux qui vont même jusqu’à produire leurs propres masques ! L’Afnor, qui est l’organisation officielle des normes en France a publié dès les prémices du confinement des patrons de masque. Cela a permis a chacun de les produire en s’assurant de leur conformité. Ainsi, les fabrications des couturiers du dimanche ont rapidement donné lieu au développement de masques faits maison avec des restes de tissus parfois très tendance.

Un véritable marché né sur l’urgence sanitaire

Les grandes marques surfent sur les masques

Après les particuliers, les grands noms du monde de la mode et du prêt-à-porter s’y sont mis. Ils n’ont pas chaumé et se sont rapidement emparés du marché, se faisant une place de choix auprès des masques chirurgicaux jetables. Parmi les fabricants de ces masques à la mode, on trouve de très grands noms comme Zalando, qui en présente plus de trente modèles sur son site en ligne. Asos fait aussi parti des grandes marques présentant quelques masques aux motifs colorés très branchés.

Dernièrement, c’est aussi Adidas qui s’est lancé dans le marché des masques. Ils ont créé un simple masque noir dont le sigle Adidas est imprimé en blanc sur le côté de la mâchoire. Ils sont parvenus à donner au masque une forme à la fois sobre et sportive qui correspond à l’image de la marque. Nombreuses sont les autres marques qui ont lancé leurs propres modèles aux motifs et formes variés, pouvant s’accorder à tous les styles.

Une protection antivirus de luxe !

Le secteur du luxe ne s’est lui non plus pas privé de se développer dans ce tout nouveau domaine. La marque Fendi commercialise des masques fabriqués en soie pour la modique somme de 200 €. Mais celui qui a fait le plus parler est sans doute celui de chez Off-White, une marque prisée par les jeunes fashions victims. Son créateur Virgil Abloh est le directeur artistique de Louis Vuitton, ce qui lui accorde un certain crédit auprès des fashionistas. Il a conçu une série de masques aux motifs de sa marque de streetwear. Vous devrez déverser pas moins de 90 € pour avoir accès au privilège de porter ce masque haut de gamme. Cette série a tellement bien marché que certains modèles sont déjà revendus plus de 3 fois leur prix sur la toile. Autant dire qu’ils sont devenus l’un des produits collector de cette année 2020 !

Lire sur les lèvres à travers un masque ?

Ajouter une touche de style à sa tenue grâce à un masque hautement stylisé, c’est cool. Mais que dire alors du fait d’avoir un masque transparent laissant apparaître les expressions du visage ? Les masques transparents sont eux aussi un marché qui prend de plus en plus de place aujourd’hui. Parmi les premiers à avoir pensé ce concept, on retrouve une association brestoise nommée Masques à rades. De ce genre d’initiative est née une commercialisation à plus grande échelle au vu du nombre de demandes.

Ce genre de produit intéresse les orthophonistes ou les personnes travaillant en crèche, métiers dans lesquels les expressions du visage sont primordiales. Mais les plus touchés par la production de ses masques transparents sont clairement les sourds et les malentendants. En effet, les personnes souffrant de déficience auditive sont plus handicapées que la moyenne par l’obligation du port des masques. Pour cause : l’utilité qu’ils ont de la lecture labiale au quotidien dans leurs interactions sociales. Voici une solution qui leur permettra de mieux vivre ces temps particuliers !

About The Author

Reply