Revue de presse

"Haydée Sabéran raconte un atroce et grotesque assaut d'ingéniosité." Le Canard enchaîné, 2 mai 2012.

"Un tableau sensible, original et sans complaisance... Un témoignage précieux pour comprendre comment les grands problèmes du monde surgissent au coeur du Calaisis." Politis, 24 mai 2012

"Il filtre des ténèbres de ce récit une lumière tenue, tenace. Un appel." Panorama, juin 2012

"Un livre modeste et précieux." Le Monde des livres, 6 avril 2012

"Un témoignage rare." La Liberté, 14 août 2012

"Un document émouvant." La nouvelle vie ouvrière, 5 octobre 2012

"Il fallait du temps, de la constance et de l'empathie. Ces trois ingrédients sont constitutifs de ce livre dans lequel chapitre apres chapitre de petites touches distinctes finissent par s'assembler pour révéler le sombre tableau de ces vies suspendues a l'espoir d'un 'après-Schengen'...", Hommes et migration, novembre-décembre 2012.

Haydée Sabéran

Ceux qui passent

Parution : thursday 15 March 2012
ISBN : 9782355360596
304 pages
20 €

On entend parler d’eux quand ils coulent dans une barque au large de Lampedusa ou quand on les retrouve, gelés, dans le train d’atterrissage d’un avion à Roissy. Un peuple de clandestins, un phénomène mondial qui effraie l’Europe. Pourtant, pour une poignée de gens du nord de la France, ces migrants qui, toutes les nuits, cherchent à grimper dans un camion vers l’Angleterre, ont un visage, une histoire, un prénom. Ici, dans les forêts, les chemins creux des villages, parfois sur les plages, on croise des hommes, quelquefois des femmes, qui ont vu leur voisin de traversée mourir de soif dans le désert, qui brûlent leurs empreintes digitales sur des clous chauffés à blanc, ne dorment plus jamais dans des draps; des enfants qui ont parcouru la moitié du monde pour arriver là et qui pleurent en cachette. Vu de loin, ce sont des ombres; de près, ce sont des héros. On croise aussi, dans ce coin de France modeste, des supporters de foot qui emmènent les migrants au stade voir un match, des grands-mères qui rechargent des portables, des paysans qui laissent traîner des bouteilles de lait dans leur grange pour les voyageurs de passage…

Haydée Sabéran nous raconte ces existences, celles des migrants et des habitants, qui se mêlent et souvent se réchauffent l’une l’autre. Des histoires où circulent la méfiance et la tendresse, le désir et le désarroi. Elle livre un récit poignant qui donne à réfléchir sur la vie − la leur et la nôtre −, sur ses ressorts, insoupçonnés parfois, sur ce qui nous motive et nous porte.

 

"Ceux qui passent" a obtenu le Prix spécial du jury du Club de la Presse Nord-Pas-de-Calais 2012.

http://www.clubdelapressenpdc.org/grands-prix-2012-les-laureats-et-les-reportages-primes.html

« Il faut saluer la démarche d’Haydée Sabéran et son travail de longue haleine pour gagner une crédibilité auprès des migrants et de ceux qui les aident. Elle prend également de la distance et analyse plus largement le travail de la presse et l’impact de sa présence. »

 

 

Haydée Sabéran

Haydée Sabéran est journaliste. Elle est correspondante du journal Libération à Lille.

Fiche complète de Haydée Sabéran